Variétés

Attention en cours de réécriture, patience.

Attention, ce texte provient de "Les standards officiels 2015 Grandes volailles, Volailles naines, Oies et canards, Pintades et dindons".
Entièrement en couleurs, 912 pages.
Avec sa version numérique sur CD.
Edité par la F.F.V.
Prix : 70 euros + 15 euros de port et d'emballage
Disponible chez : Jean-Claude Périquet, 3 hameau de Pierreville, 55400 Gincrey.
Il est aussi possible de le commander sur le site d'Animalia éditions.

Attention, la description générale des variétés des poules et des coqs est disponible dans "Les standards officiels 2015 Grands volailles, Volailles naines, Oies et canards, Pintades et dindons". Seuls les points particuliers concernant l'Orpington sont mentionnés sur cette page sauf pour les homologations post 2015.
Parfois des commentaires particuliers peuvent être ajoutés par l'Orpington Club de France dans la description des variétés.
Seule les variétés reconnus par le standard français sont listés ici.
Liste par ordre alphabétique.

Argenté liseré noir (GR)

Identique à la variété Fauve liseré noir sauf le fauve remplacé par du blanc argenté.

✋ Cette variété a passée la troisième année d'homologation à l'occasion du championnat d'Europe de l'Orpington à Epinal en novembre 2017.

➜ Lire :
Homologation variété argenté liseré noir GR.
➜ Voir :
Vidéos variété Argenté liseré noir.

Barré (GR - RN)

C'est le coloris de l'Amrocks, de la Plymouth Rock. Chaque plume est plusieurs fois barré transversalement de noir et de blanc grisâtre. Les barres doivent être délimitées aussi nettement que possible et sont rectilignes. Les plumes doivent, le plus possible, se terminer par du noir. Sous plumage dessiné. Barres de même largeur chz le coq. La poule a des barres noires plus larges que chez le coq et paraît aussi plus foncée.
Bec corne clair, tarses blanc rosé, iris rouge orangé. Tarses avec léger voile grisâtre toléré chez la poule.

👎 Défauts graves de coloris : plumage brunâtre, délavé ; sous plumage blanc ou sans dessin.

✋ Le barré n'est pas du coucou : le gène ou l'allèle B correspond au coucou/barré. Ce gène (B) empêche la pigmentation la plume par intermittence, comme un interrupteur on/off, d'où l'effet coucou ou barré. Le gêne K, lui correspond à un emplumement lent permettant ainsi le dessin plus net du barré combiné avec le gêne Co qui lui éclaircit les bandes claires.

➜ Lire :
Du coucou au barré.
➜ Voir :
Images variété barré.

Blanc (GR - RN)

Bec et tarses blanc rosé, iris rouge orangé.

👎 Défauts graves de coloris : reflets pailleux ; plumes d'autres couleurs ; tarses bleuâtres.

✋ Le blanc est généralement récessif chez l'Orpington.
✋ La variété blanche (GR) a été créée en 1889 par Wiliam Cook.
✋ La première blanche naine à être exposée, le fut en 1952 au Dairy Show (Angleterre).

Lire :
Le blanc récessif, utile chez l'Orpington.
➜ Voir :
Images variété Blanc.

Blanc herminé noir (GR - RN)

Coq et poule : tête blanche. Camail blanc avec plumes plus ou moins flammées de noir, les flammes ne traversant pas l'extrémité du liseré blanc. Le noir caché, comme réserve de pigment, doit être présent sous les plumes du haut du dos, sous le camail. Queues et grandes faucilles noires, petites faucilles noires avec liseré blanc. Sous couleur blanche ou grisâtre selon la race. Rémiges primaires noires avec bordures blanches, rémiges secondaires avec barbes externes blanches (formant le triangle) et barbes internes noires. Chez le coq, les lancettes sont flammées ou non suivant la race. Reste du plumage blanc pur.
Bec corne clair, tarses blanc rosé, iris rouge orangé. Camail fermé à l'avant, lancettes légèrement dessinées.

👎 Défauts graves de coloris : sous couleur fumée ; lancettes fortement dessinées ; reflets pailleux.

✋ C'est un coloris de la Sussex et de la brahma.
✋ C'est la présence du gène Co qui permet et limite l'apparition du noir aux seules plumes du camail de la queue et des rémiges.
✋ C'est une variété qui très très rarement élevée.

Bleu liseré (GR - RN)

C'est la couleur de l'andalouse. La couleur fondamentale est bleu colombin, chaque plume liserée uniformément de bleu noir. Camail, lancettes et couverture des ailes chez le coq et camail de la poule paraissant plus foncés en raison des liserés plus larges. Queue bleue de la même couleur que la poitrine.
Bec noir, tarses bleu foncé à noirs, iris brun foncé à noirs.

👎 Défauts graves de coloris : iris rouges ; absence de liserés ; couleur de fond brunâtre.

✋ Bleu colombin est proche des images proposées ici.
✋ La variété bleue (GR) apparaît seulement en 1910 après la mort de William COOK survenue en 1904. Elle est une création de sa fille Elizabeth-Jane.
✋ La première bleue (RN) est exposée à Bradford en 1953.

➜ Voir :
Images variété Bleu liseré.

Chocolat (GR - RN)

C'est un brun soutenu uniforme et brillant particulièrement chez le coq. Parures du coq et camail de la poule un peu plus intenses. Rémiges primaires un peu plus claires. Sous couleur d'un brun un peu plus clair.
Bec corne, tarses brun foncé avec galon rosé et semelle claire, iris brun foncé. Couleur de fond brun soutenu uniforme et brillant. Sous couleur brun chocolat marquée jusqu'à la racine.

👎 Défauts graves de coloris : plumage mat ; sous-couleur blanche ; noir à la queue.

✋ Le chocolat de l'Orpington est homozygote*.
✋ Seuls les coqs peuvent être porteur de chocolat. Les femelles, quant à elles, ne sont que noires ou chocolats. Le Cho+ cho est lié au sexe (chromosome Z).

➜ Lire :
Homologations de la variété chocolat GR.
Homologation de la variété chocolat RN.
➜ Voir :
Images variété Chocolat.

Fauve (GR - RN)

Bec blanc ou corne, tarses blanc rosé, iris rouge orangé. On admet un coloris plus soutenu dans le camail et les lancettes du coq.

👎 Défauts graves de coloris : couleur de fond trop rougeâtre, trop délavé ; sous plumage gris ou blanc ; queue fortement bronzé.

✋ Le fauve est une couleur complexe qu'il est difficile de croiser avec une autre variété.
✋ Depuis quelques années le fauve s'éclaircie et les meilleurs sujets sont pratiquement et intégralement homogènes.
✋ Ce qui est primordial ce n'est pas la couleur fauve (foncée ou claire) mais son homogénéité sur tout le corps.
✋ La variété fauve (GR) a été créée en 1890. Il est vraisemblable que la Cochin fauve ait joué un rôle important dans cette création.
✋ La première Orpington blanche naine à être exposée, le fut en 1952 au Dairy Show (Angleterre).

➜ Lire :
Visite de l'élevage de Jacques Riedinger.
➜ Voir :
Images variété Fauve.
Vidéos variété Fauve.

Fauve herminé noir (RN)

Coq et poule : tête fauve avec plumes plus ou moins flammées de noir, les flammes ne traversant pas l'extrémité du liseré fauve. Le noir caché, comme réserve de pigmentation, doit être présent sous les plumes du haut du dos, sous le camail. Queue et grande faucilles noires avec liseré fauve. Sous couleur fauve. Rémiges primaires noires avec bordures fauves, rémiges secondaires avec barbes externes fauves (formant le triangle fauve) et barbes internes noires. Chez le coq, les lancettes sont flammées ou non suivant la race. Reste du plumage blanc pur.
Bec corne clair, tarses blanc rosé, iris rouge orangé.

✋ C'est la présence du gêne Co qui permet et limite l'apparition du noir aux seuls plumes du camail, de la queue et des rémiges.

➜ Voir :
Images variété Fauve herminé noir.

Fauve liseré noir (GR - RN)

Coloris de fond fauve soutenu. Coq : camail et lancettes jaune doré avec légères flammes noires et liseré au bout de la plume. Dos et couverture des ailes jaune doré soutenu à brun doré, chaque plume avec liseré noir brillant. Poitrine, cuisse et abdomen jaune doré avec large liserés noir brillant. Rémiges avec barbes externes jaune doré et liserés noirs plus ou moins prononcés en forme de demi-lune, barbes internes brun noir. Faucilles et rectrices jaune doré foncé avec larges liserés noir brillant. Poule : couleur de fond jaune doré, chaque plume du manteau avec liseré noir brillant de même largeur. Camail jaune doré foncé semblant presque noir en raison du très large liseré noir.
Bec corne, tarses blanc rosé et léger voile gris toléré chez la poule, iris brun rouge.

👎 Défauts graves de coloris : coq : parures trop claires ; coloris trop rouge ; absence de liserés à la poitrine, aux cuisses, sur les couvertures des ailes et de la queue ; poivrage de la plume. Poule : couleur de fond trop rouge ou poivrée ; hampes claires ; liserés insuffisants.

✋ C'est un coloris de l'Orpington. Coloris de fond fauve soutenu.
✋ Anciennement Doré à liseré noir, le nom de Fauve à liseré noir à été finalement choisi en 2012 puis est devenu Fauve liseré noir en 2015. Exit donc le ODAL qui ne veut plus rien dire aujourd'hui.

➜ Voir :
Images variété Fauve liseré noir.
Vidéos variété Fauve liseré noir.

Fauve liseré bleu (GR)

Bec corne clair, tarses blanc rosé, iris brun rouge.


👎 Défauts graves de coloris : coq : parures trop claires ; coloris trop roige ; adsence de liserés à la poitrine, aux cuisses, sur les couvertures des ailes et de la queue ; poivrage de la plume. Poule : couleur de fond trop rouge ou poivrée ; hampe claires ; liserés insuffisant.

✋ C'est une variété extrêmement rare.

➜ Voir :
Images variété Fauve liseré bleu.

Noir (GR - RN)

Bec noir, tarses noirs avec semelle claire ; iris brun noir. Noir brillant avec duvet noir.

👎 Défauts graves de coloris : iris rouge ; plumage mat ; sous plumage clair ; semelle jaune ; plumes d'autres couleur.

✋ Ce qui caractérise le noir ce sont les reflets verts (qui doivent être riches). Des reflets violets, par-contre, sont un défaut.
✋L’Orpington variété noir est la première variété de la race à sortir de l’élevage de William COOK en 1886, l'inventeur de l'Orpington.
✋La première Orpington naine fut exposée en 1936, une création de John BURBETT et ce fut la variété noir.

➜ Lire :
La variété noire chez l'Orpington.
➜ Voir :
Images variété Noir.

Noir à camail argenté et poitrine liserée (GR - RN)

Coq : camail et lancettes blanc argenté flammé de noir. Chaque plume de poitrine est bordée d'un fin liseré argenté, aussi régulier que possible. Epaules, petite et moyennes couvertures des ailes blanc argenté. Rémiges et reste du corps entièrement noirs. Poules : camail blanc argenté flammé de noir. Chaque plume de la poitrine est bordée d'un fin liseré argenté, aussi régulier que possible. Reste du corps entièrement noir.
Bec corne, tarses blanc rosé avec traces grisâtre et semelle blanche, iris rouge orangé.

👎 Défauts graves de coloris :  coq : triangles autres que noirs ; liserés allant jusque derrière les cuisses ; dessin trop grossier à la poitrine et aux cuisses. Poule : plumes liserées de blanc sur le dos ; tête noir pur ; dessin de la poitrine descendant trop bas.

✋ Variété très très rarement élevé.

➜ Voir :
Images variété Noir à camail argenté et poitrine liserée.

Noir caillouté blanc (GR - RN)

Coq : plumes de la tête, du camail et des lancettes se terminant par une petite pointe blanche. Plumes du corps terminées par une tâche blanche en forme de V. Faucilles et rectrices terminées par une tâche blanche. Rémige primaires pointées de blanc ou plus ou moins marquées de blanc (selon les races). Rémiges secondaires pointés de blanc formant escalier quand l'aile est fermée.
Poule : même plumage que le coq mais tête et camail paraissant marquées de tâches un peu plus grandes.
Bec blanc ou toléré crayonné, tarses blanc rosé avec légères traces foncées admises, iris rouge orangé.

👎 Défauts graves de coloris : couleur de fond rouillé ou mate ; plus de 3 rémiges entièrement blanches ; dessin grossier.

✋ Deux cas de cailloutage existent. L'allèle E (noir) est caillouté avec mo mo ou mo pi. L'allèle mo donne une tâche blanche en bout de plume. C'est ce cas qui concerne l'Orpington.
✋ Il faut savoir qu'après la mue du plumage adulte les animaux mo mo ont tendance à avoir plus de blanc les années suivantes. C'est pourquoi les éleveurs amateurs sélectionnent en 1ère année et pour la reproduction,  les animaux pas trop marqués de blanc, favorisant ainsi les facteurs mélanisants (Ml et cha entre autres).

➜ Voir :
Images variété Noir caillouté blanc.
Vidéos variété Noir caillouté blanc.

Perdrix doré maillé (GR - RN)

Le gêne PG a pour action de rassembler le poudrage noir des plumes de la poule de la variété perdrix en dessin elliptiques et concentriques noirs, dégageant la couleur de fond de toute trace de noir. Le bord extérieur de la plume et la hampe restent de la couleur de fond. Le coq est identiques à la variété perdrix doré sauf qu'un peu de pigment brun peut apparaitre à l'extrémité des plumes de la poitrine.
Bec corne clair, tarses blanc rosé, iris rouge orangé.
Coq : tête dorée. Camail et lancettes dorés avec nombreuses et larges flammes noires. Dos et épaules rouges. Plumes de couverture des ailes brun doré entrecoupé de noir. Brassards noir à reflets verts. Rémiges primaires et secondaires à barbe internes noires et bordures externes brunes formant le triangle brun. Poitrine, abdomen et cuisses noirs avec liserés bruns. Queue noire à reflets verts avec liserés brun. Sous plumage gris.
Poule : tête dorée. Camail doré soutenu avec dessin noir multiple semblable à celui du corps et larges liserés dorés. Couleur du manteau brun clair soutenu et uniforme avec maillage noir multiple épousant la forme de la plume avec hampe des plumes foncées, et liseré terminal doré. Cuisse bien dessinées. Rémiges primaires noires avec bordures externes mêlées de brun. Rémiges secondaires à barbes interne noires et barbes externe barrées de brun. Queue noire.

👎 Défauts graves de coloris : coq : poitrine, cuisses entièrement noires ou fortement tâchées de brun ; liserés grossiers. Poule : couleur de fond trop foncée, trop claires ou poivrée ; couvertures des ailes trop rouges.

✋ Parmi les défis que nous pouvons énumérer ici pour cette variété d'Orpington, il y a, comme priorité de finition, l'obtention d'un bon maillage, bien net, jusqu'au bout de la queue pour les poules.
Mais le vrai défi est surtout d'obtenir une couleur de fond tout à fait dorée ; un des soucis majeurs que nous rencontrons aujourd'hui est qu'un grand nombre d'Orpington perdrix doré maillé ont la fâcheuse tendance à être beaucoup trop foncés, à en devenir perdrix brun maillé. Il s'agit d'un défaut de sélection qui perdure, qui est mal sanctionné en exposition et qui se propage ici ou là.

Le perdrix doré maillé doit avoir un aspect lumineux pour l'ensemble du plumage du sujet chez le coq comme chez la poule. Le perdrix brun maillé quant à lui est plus terne et foncé et n'est pas reconnu par le standard français.

Pour être sûr de faire un bon choix de coq, il suffit de regarder le triangle de l'aile. Pour le perdrix doré maillé, il doit être DORE ; pour le perdrix maillé brun, il doit être rouge foncé / brun.

Concernant les poules, c'est un peu plus compliqué : on distingue facilement la différence sur une série en exposition, la femelle perdrix brun maillé est bien plus foncée en couleur de fond que la dorée et le camail est moins ou pas doré. Sur la photo précédente, on remarque la différence de couleur du camail entre la poule de gauche et celle de droite. La gauche est bien une Perdrix doré maillé alors que celle de droite tire sur le Perdrix brun maillé, le camail est rouge foncé / brun.

➜ Lire :
Perdrix doré maillé naine.
➜ Voir :
Images variété Perdrix doré maillé.

Porcelaine rouge (GR - RN)

Les plumes sont composées de 3 couleurs avec une couleur de fond rouge ou rouge acajou, suivie d'une tâche noire en forme de pois et une extrémité blanche en forme de triangle ou de diamant  taillé. Ces 3 couleurs doivent se répartir harmonieusement dans une proportion, 5 pour le rouge, 2 pour le noir et 1 pour le blanc.
Coq : couleur de fond rouge acajou. Mis à part les plumes du camail et des lancettes, chaque plume se termine par une pastille noire munie à son extrémité d'une pointe blanche en forme de V nettement séparée du reste du coloris. Camail et lancette rouge doré avec un dessin noir ayant la forme d'un losange et le blanc la forme d'une flèche, le camail devenant plus doré vers le bas. Chez les jeunes, les marques blanches sont moins développés mais doivent être indiquées. Barbes internes des rémiges noires ; barbes externes fauves ; extrémités des rémiges secondaires avec pastilles noires et pointe blanche formant, quand l'aile est fermée, le "stepping" ou escalier. Epaules et couvertures des ailes rouge doré mais plus foncé que le camail ; chaque plume avec point noir et marque blanche en V. LEs deux dernières rangées de plumes de couvertures des ailes avec pastille noire et pointe blanche formant 2 brassards aussi réguliers que possible au travers de l'aile. Queue noire avec pointe blanche à l'extrémité de toutes les plumes.
Poule : couleur de fond rouge acajou, camail un peu plus clair que chez le coq. Couverture des ailes moins foncées mais bien dessinées. Les pastilles noires et pointes blanches doivent être régulièrement séparées sur tout le corps. Chez les adultes, une couleur de fond plus claire est tolérée.
Bec corne clair, tarses blanc rosé, iris rouge orangé.

👎 Défauts graves de coloris : couleur de fond jaunâtre ; dessin de la perle grossière ; absence de brun à la poitrine du coq ; poitrine noir chez la poule ; plume entièrement blanches sur le corps, aux rémiges de la queue.

✋ Porcelaine rouge est identique à la variété dite "mille fleurs" d'autres races. Seul l'ocre brun est remplacé par du rouge acajou ...
✋ La différence de dessin entre adulte et jeune est très grande, le dessin atteignant sa plénitude en deuxième année. Toutefois, on doit exiger chez les jeunes une couleur de fond bien homogène et assez soutenue et présentant un début de dessin pointé de blanc. ; le nombre de et l'importance des pointes blanches augmente avec l'âge.
✋ Attention, les pastilles noires doivent être réparties régulièrement sur tout le corps sans masquer le roux.
✋ Porcelaine rouge correspond à la fameuse variété "Jubilé de Diamant" apparue en 1897. Son nom fut donné en hommage aux 60 ans de règne de la reine d'Angleterre Victoria. Un parquet lui fut offert alors. Cette variété est différente de la variété "Jubilé" du Combattant Indien qui est à double liseré. La Sussex "tricolore" n’est certainement pas étrangère à son apparition. De nombreuses confusions ont eu lieu entre ces deux races, au niveau de la couleur, lors d’expositions avicoles.

➜ Voir :
Images variété Porcelaine rouge.

Rouge (GR - RN)

Bec corne clair, tarses blancs rosés, iris rouge orangé. Duvet et hampe de la plume rouges.

👎 Défauts graves de coloris : couleur de fond trop claire ou trop foncée ; tarses grisâtres ; plumage poivré ; sous couleur grise ou blanche ; iris foncés.

✋ C'est un coloris de l'Orpington et de la Pékin (uniquement). La couleur est d'un rouge brillant lustré sur tout le corps, la sous couleur est rouge.
✋ Le gène Mh intensifie la couleur fauve en rouge...

➜ Voir :
Images variété Rouge.
Vidéos variété Rouge.

Saumon coucou doré (GR)

Coq : camail et lancettes doré avec flammes grises barrées de blanc. Poitrine, abdomen, cuisses, queue et rémiges primaires coucou. Dos, épaules et couvertures des ailes rouges avec faible dessin coucou. Rémiges secondaires avec barbes externes grises, blanches et jaunes formant un miroir tricolore.
Poule : couleur fondamentale du manteau saumon doré avec dessin coucou ardoisé. Poitrine saumon. Camail doré avec flammes gris barré de gris blanc. Sous plumage gris.
Bec corne clair, tarses blanc rosé, iris rouge orangé.

👎 Défauts graves de coloris : coq : couleur de la poitrine mêlée de jaune ; triangles non tricolores. Poule : absence de brun au manteau ; poitrine jaune.

➜ Lire :
Le blanc récessif, utile chez l'Orpington.
➜ Voir :
Images variété Saumon coucou doré.

Splash (GR - RN)

C'est une couleur de fond blanc grisâtre uniforme, jusqu'à bleu très clair, avec des tâches irrégulières bleu foncé, de tailles différentes sur tout le plumage. Les tâches sont réparties aussi harmonieusement et uniformément que possible sur tout le corps, y compris les parures du coq.
Bec corne, tarses bleutés avec semelle claire, iris rouge orangé.

👎 Défauts graves de coloris :  couleur de fond impure ; forts reflets pailleux ; rouille ; plumes noires.

✋ Le splash est l'expression complète de l'atténuation bleue puisqu'il s'agit d'une couleur homozygote*, Bl/Bl.
✋ Cette couleur est utiles car croisée avec du noir, elle donne 100% de sujets de variété bleu.
✋  Compte-rendu de la commission européenne des standards volailles à Pohlheim (Allemagne) - 16 mars 2013 : Standard Splash : couleur fondamentale du COQ et de la POULE blanc grisâtre uniforme, allant jusqu'au gris-bleu très clair dans l'ensemble du plumage, avec des taches irrégulières bleu foncé, de taille différente, sur les plumes. Quelques rares traces noires tolérées. Le dessin doit être réparti aussi harmonieusement et uniformément que possible sur tout le plumage corporel, y compris les parures du coq. Défauts graves : couleur fondamentale trop foncée; répartition du dessin fortement irrégulière; liseré; dessin coucou; forts reflets jaunes; brillant vert; rouille; traces farineuses.

➜ Lire :
Homologation 2016.
Standard européens du Splash chez l'Orpington.

Orpington à crête frisée

Identique à l'Orpington à crête simple sauf : 

Crête : frisée, taille moyenne, l'éperon suivant la courbure de la tête.

Variétés reconnues :
- Fauve.
- Noir.


*Homozygote se dit d'un gêne qui, chez un individu sera représenté par deux allèles identiques sur un même locus (lieu en Latin).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, votre message est contrôlé avant d'être publié.