dimanche 26 août 2018

Rémiges, le 10 de der ou la prime au 96... la suite

Le 12 décembre 2016 nous avions publié un article qui concernait la décision de l'E.E. de sanctionner gravement les sujets qui ne comptaient pas 10 rémiges primaires à une ou deux ailes. Cette décision justifiée mais prise trop rapidement a finalement était rediscutée pour aboutir à un nouveau compromis. L'objectif étant quand même d'arriver à 10 et 10 pour chaque aile mais avec un peu plus de pédagogie.
En attendant de lire le texte de l'EE qui concerne cette décision (prochaines lignes), vous pouvez déjà consulter le premier article de décembre 2016 :
http://www.orpington-club.fr/2016/12/remiges-le-10-de-der-ou-la-prime-au-96_12.html

Nombre de rémiges primaires
... un autre point qui a déjà été discuté est le nombre de rémiges primaires chez la volaille. Normalement, il doit y en avoir 10 de chaque côté, mais nous avons constaté que ce nombre a augmenté au fil des ans, parfois jusqu’à 14 et, chez quelques sujets, un nombre différent de chaque côté. Il y a quelques années, il a été décidé que, dès 2016, les sujets avec plus de 10 rémiges primaires d’un côté ne pourraient pas dépasser un maximum de 95 points. Malheureusement, cette information n’est pas arrivée chez de nombreux éleveurs et juges de plusieurs pays. Dans quelques pays, cela a été mis en oeuvre comme décidé, dans d’autres cela a soulevé des protestations. L’Allemagne, à son tour, avait retiré la décision pour les expositions allemandes. Après les discussions qui ont suivi, la CES-V a décidé de confirmer l’objectif des 10 rémiges primaires, mais de laisser  avantage de temps aux pays pour aborder ce problème. La nouvelle décision prévoit qu’un sujet avec plus que 10 rémiges primaires d’un côté peut encore obtenir 96 points, mais pas 97. Cette décision entre immédiatement en vigueur et sera appliquée lors de l’Exposition européenne de Herning et lors de toutes les expositions européennes de race, quel que soit le pays où elles se dérouleront. Chaque pays est invité à respecter ces décisions car seul un jugement uniforme nous aidera à résoudre ce problème.
in. newsletter de l'E.E,  01/08/2018.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Attention, votre message est contrôlé avant d'être publié.